Cosmétiques bio & sans cruauté
Recettes & produits végés

7 oct. 2015

Un an de végétarisme plus tard...

livre cuisine végane vegan végétarienne marie laforet sebastien kardinal


Aujourd'hui, pour changer, j'ai choisi de vous livrer un nouveau témoignage. Mon témoignage. Et oui, parce que cela fait maintenant un peu plus d'un an que je suis végétarienne et je me suis dit qu'un petit bilan pourrait être sympa !

Un an donc, et quelques semaines, que j'ai totalement arrêté du jour au lendemain de manger de la viande, du poisson, des crustacés, des fruits de mers, des oeufs etc. Je dirai même que je suis à 90% végétalienne, car si je ne consomme plus de lait de vache, il m'arrive encore de craquer pour un morceau de fromage. 

Et finalement, ça a été bien plus facile que je ne le pensais. Psychologiquement (si je puis dire ainsi), je pense que mes achats de cosmétiques et produits uniquement "cruelty-free" depuis plusieurs années, ainsi que la tenue de ce blog (qui me pousse à chercher des infos régulièrement), m'ont aidé à franchir le pas. Cela coulait de source, c'était la suite logique de ce début d'engagement en faveur des animaux.

Du côté culinaire, j'ai commencé par fouiller les recettes sur Internet, on m'a offert un livre de cuisine, et j'ai dévalisé le rayon des "substituts" de mon magasin bio. Et surtout, je me suis remise à cuisiner tous les jours ! Cela a été une véritable révolution dans mes placards et dans mon frigo. Devant les photos bien appétissantes des livres et des blogs, je me suis laissée tenter par l'inconnu (ou presque). J'ai acheté des légumes que je ne mangeais jamais (les navets, les aubergines, les courgettes... mais pourquoi tant d'années sans eux ?!), j'ai rempli des bocaux de graines et de noix diverses, (re)découvert les légumineuses... Le mauvais souvenir du tofu fade et non préparé a été effacé, et le seitan et le tempeh ont faire leur apparition dans mon assiette. Et je ne parle pas de la pâtisserie et des desserts ! Je n'en ai jamais autant fait ! Le jus de pois chiches en neige, quand même, c'est super cool, non ?

La viande, que j'adorais (et oui...) ne m'a jamais manqué. Je peux toujours réaliser les plats que j'aimais auparavant en les adaptant, ou bien en cuisiner d'autres plus spécifiquement végétariens. Tout est possible, ou quasiment, c'est une ouverture extraordinaire ! 

Certains penseront peut-être que j'embellis les choses, que tout n'est pas si simple ? Honnêtement, les déconvenues que j'ai rencontrées ne viennent pas de mon alimentation en elle-même. C'est bon, je me régale, je suis contente. Certains produits sont un peu plus chers, c'est vrai, surtout si on prend du bio, mais après tout on y est pas obligé. C'est un choix personnel.

Non, c'est plutôt du côté de mes connaissances que j'ai été surprise. Si ma famille l'a accepté sans problème, s'est renseignée, m'a posé des questions etc, certains "amis" n'ont pas compris, je crois, mon choix. Je ne sais pas pourquoi cela les dérange, mais c'est ainsi. Il y a eu de l'éloignement, parfois des "ruptures" amicales. C'est dommage, les explications n'ont pas suffit ou ont été mal comprises peut-être.  

En dehors de ça de ces petites déceptions, cette première année est passée sans que je m'en rende compte. Je me sens bien, en accord avec mes convictions, et tout roule ! Alors prochaine étape : stopper (enfin) le fromage. 

Go vegan !


Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. Wawh de devenir végétarienne du jour au lendemain c'est radicale comme choix ! Mais c'en ai un bon :)
    De plus, je ne vois pas comment la viande peut manquer, une fois qu'on a découvert des alternatives bien meilleures !

    RépondreSupprimer
  2. Merci ! Le "goût" peut-être peut manquer, mais on l'oublie tellement vite ! Maintenant rien que l'odeur me dérange...

    RépondreSupprimer
  3. joli témoignage :) en ce qui me concerne devenir végétarienne me tente beaucoup mais d'une part j'aime beaucoup la viande et d'autre part je n'ai pas envie de forcer mes parents (j'ai 15 ans) soit à cuisiner des trucs à part, soit à devenir végétariens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) Pourquoi ne pas proposer à tes parents une journée végétarienne par semaine ? Ou cuisiner toi-même ? Il y a des recettes super simples !

      Supprimer
    2. j 'ai testé deux-trois trucs durant l'été (initiation aux protéines de soja par exemple :) ). Je pense que je vais leur proposer ton idée mais en revanche cuisiner moi-même je pense que je n'aurais pas le temps :) merci de m'avoir répondu en tout cas :)

      Supprimer
  4. Bravo c'est super je suis contente que tu sois heureuse en mangeant sans viande. Par contre pour tes amis... �� gros bisous

    RépondreSupprimer